16 avril 2008

Parce qu'on le vaut bien!

18_juillet_05_014_redimensionnerQui n'a jamais dit ou entendu ses copines dire :
- Les lesbiennes draguent en faisant la gueule : pour repérer si tu plais à une fille c'est facile : c'est celle qui te mate de haut en bas avec un regard dédaigneux.
- Les bars et les boites à Paris, c'est plus ce que c'était : ya trop de mecs, c'est pas convivial, tu peux parler à personne.
- Ne va pas sur gay vox malheureuse! Tu  va rencontrer des tarées, des dépressives, des alcooliques voire une fille qui cumule les trois...
- J'ai rencontré une fille il y a trois jours : elle me harcelle sur mon portable et a tenté de suicider trois fois!
- ou bien : j'ai rencontré une fille il y a trois jours : elle veut s'installer chez moi!
- Le milieu? Très peu pour moi! J'ai pas envie de me retrouver dans un ghetto!
- Les lesbiennes elles sortent pas de chez elles.
- Les magazines lesbiens : c'est chiant, austère, pas intéressant!
- Les lesbiennes féministes : elles sont coincées du cul, mal habillées, agressives.
- L World? Oui je regarde mais elles ne nous ressemblent pas ces filles là.
- La gay pride? non j'y vais pas : y'en a que pour les mecs, ya pas de filles.
Et j'en passe...
Allez, je suis sûre que vous avez prononcé quelques une des ces phrases.

Pourquoi on se dévalue comme ça????????????
Les gay, ils ont l'air d'aimer leur vie eux, ils ont l'air de s'éclater... Vous me direz, ce sont des mecs donc ils ont le pouvoir économique, ils sont élevés de manière à avoir toujours confiance en eux, en bons petits mâles dans une société patriarcale. Oui c'est vrai, mais qu'est-ce qui nous empêche d'être positives, de créer, d'être dans l'action? On ne vaut pas moins les filles.
Parce que merde, les lesbiennes c'est super aussi : j'en connais plein qui sont très drôles, qui ne font pas la gueule, des tas qui créent, des masses avec qui on passe de super moments, et toutes ces filles là on peut même les rencontrer sur gay vox!
Alors les filles arrêtons de pleurnicher!
Mettons en valeur ce qu'il y de mieux en nous!
Prenons le monde à bras le corps, mettons-y nos énergies!
Eclatons-nous!
Aimons nous!

Posté par katasandan à 12:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


Commentaires sur Parce qu'on le vaut bien!

    J'avoue

    - j'ai dit l'une de ces phrases mais j'ai également dit que les lesbiennes étaient THE best ever ...
    - si l'on n'aime pas the L Word, on peut toujours se rabattre sur Plus belle la vie ...
    - ta cop est douée en photo, en tout cas, celle-là est réussie ... ou alors c'est le modèle qui est particulièrement "réussi" ...

    Posté par Leïla, 16 avril 2008 à 21:52 | | Répondre
  • J'avoue

    - j'ai dit l'une de ces phrases mais j'ai également dit que les lesbiennes étaient THE best ever ...
    - si l'on n'aime pas the L Word, on peut toujours se rabattre sur Plus belle la vie ...
    - ta cop est douée en photo, en tout cas, celle-là est réussie ... ou alors c'est le modèle qui est particulièrement "réussi" ...

    Posté par Leïla, 16 avril 2008 à 21:52 | | Répondre
  • Merci, ma cop est rouge de fierté. Allez les filles il faut l'encourager parce qu'elle se croit pas bonne...
    C'est vrai que le modèle n'est pas mal non plus (lol)!

    Posté par katasandan, 16 avril 2008 à 22:27 | | Répondre
  • Très jolie photo oui...

    Pour le reste je te rejoins sur le réflexe d'auto-dépréciation auquel cèdent trop souvent les lesbiennes et les femmes en général.

    Au plaisir de te lire

    Posté par mauvaise herbe, 17 avril 2008 à 00:38 | | Répondre
  • fan de...

    ...vos créations

    nous, femmes, sommes programmées, éduquées, pour entourer l'homme (sic ) et procréer. la pleine réalisation de la femme est associée à la maternit et la réalisation de la femme a longtemps été limitée à la tenue de son ménage.
    Il n'est pas si loin le temps où une femme devait demander l'autorisation de son mari pour pouvoir s'incrire en fac...

    Personnellement...je suis partagée, entre cette rage subservive qui voudrait faire exploser ces carcans...et...une forme de fatalisme biologique renforcé par la pesanteur de nos sociétés bien pensantes...

    Parfois je me sens forte et j'ai envie de crier : "moi aussi , j'existe, dans et par ma différence"...parfois je me dis..."et alors, ta différence, qui sert-elle ? et qui dessert-elle ?".

    Je me dis aussi que je suis lesbienne. Mais pas seulement lesbienne...

    Mais ce qui est incontestable, c'est que la majeure partie du temps, quand je croise un ou une homo...il se passe quelque chose...une vibration commune...est-ce dans la souffrance d'être soi ? dans ce travail supplémentaire que nous ne pouvons totalement éviter, pour surmonter l'homophobie intérieure ? dans ce regard bienveillant, ensuite, sur l'Autre, qui tente aussi de se dépêtrer avec qui il est ? quel qu'il soit...

    Je ne pense pas être militante, du moins pas sous une forme activiste.
    En revanche je me suis fait la promesse de ne pas mentir sur qui je suis ; en face d'une situation d'interrogation, je ne nierai pas. Je suis.
    Celà peut confiner à la fierté par réaction.
    Mais je préfère la calme détermination.

    Je suis personnellement convaincue que l'on peut abattre des montagnes, y compris dans notre domaine, dans le plus grand calme.

    Nous sommes différents. Mais aussi semblables.
    Si l'on pouvait parvenir à expliquer que notre différence n'oppose pas mais enrichit...

    So nah, so weit.

    Posté par aberdeen, 17 avril 2008 à 02:41 | | Répondre
  • Merci beaucoup pour cette belle réflexion. Je ne manquerai pas de la méditer.
    Je crois cependant que nous ne pourrons briser les carcans de cette société sans colère (je ne le croyais pas avant, mais j'ai changé). En effet, la colère est saine, elle fait avancer à condition qu'elle sorte, sinon elle se retourne contre soi et devient ce dont tu parles : une lesbophobie intégrée, un ressentiment envers certaines de nos soeurs que l'on juge différentes, ou un auto dénigrement...
    En ce qui concerne la colère, Audre Lorde en parle beaucoup mieux que moi...

    Posté par katasandan, 17 avril 2008 à 17:07 | | Répondre
Nouveau commentaire